Bonjour, "Merveille" !

Cette "lettre à un nouveau-né", écrite par une Petite Soeur sage-femme, a été publiée dans l'hebdomadaire "Pèlerin" du jeudi 24 décembre 2009.


Bonjour "Merveille".

Comment ne pas t'appeler "Merveille" ? Toi si petit et pourtant si grand déjà ! Petit être plein de vie, plein de promesses ! Quelle joie de partager l'émerveillement de tes parents découvrant ton visage, après ces longs mois de patience.

Ton regard étonné nous interroge et nous invite à voir à travers toi l'infiniment grand de Dieu qui donne la vie et qui a donné à tes parents de partager ce projet créateur. C'est Lui qui t'a tissé dans le sein de ta maman, comme le dit le psalmiste (Ps 138). Il te connaissait quand tu grandissais dans le secret. "Un enfant, c'est l'héritage du Seigneur", dit-il encore (Ps 126). Dieu t'a confié à tes parents. De leur amour, Il a fait jaillir ta petite vie.

Te voilà au grand jour, "Merveille" ! Ta présence invite au recueillement devant le grand mystère de la Vie. Dans nos maternités, trois joyeux coups de cloche ont annoncé ton arrivée dans notre monde. C'est notre "faire-part" de Petites Soeurs, un appel à la prière, à l'action de grâces. Penchés sur ton berceau, après le bouhaha des félicitations et des conseils avisés, peu à peu, tous, petits et grands, se taisent et te contemplent... Instant de silence, de paix...

C'est le temps de Noël. Jésus, le Prince de la Paix, est venu habiter notre terre. Il s'est fait tout petit dans les bras de Marie, comme toi aujourd'hui dans ceux de ta maman. En te voyant blotti sur son coeur, sous le regard attendri et vigilant de ton papa, c'est un peu de la crèche de Noël que tu me permets de contempler.

Merci d'être là, de me donner à chaque instant une raison de m'émerveiller, de croire en la beauté de la vie dans un monde qui semble la rejeter. Il suffit d'un sourire, d'un échange de regards, d'un sommeil abandonné ou même de t'entendre appeler... Tant d'instants qui font vibrer la vie !

Devant toi, je réalise la responsabilité qui est la nôtre, celle de tes parents d'abord, mais aussi celle de tous ceux que tu croiseras sur les routes de la vie. Saurons-nous te permettre de devenir adulte dans un monde d'amour et de paix ? Tu es "demain" qui nous est confié aujourd'hui. Tu pourras compter sur l'amour inconditionnel de ton papa et de ta maman. Ils sont ton plus beau cadeau, comme tu es le leur. Vous allez faire route ensemble, et Jésus, qui est le Chemin, la Vérité et la Vie, veillera sur vous.

Joyeux et saint Noël à toi. Je t'embrasse avec tendresse et respect. Belle vie à toi !

Petite Soeur Marie Amélie
Petite Soeur des Maternités Catholiques